Search
  • Magali

Pendant ce temps là...en mai

Je profite de ce vendredi pluvieux sans travaux dans la maison pour vous donnez quelques nouvelles. Un autre mois vient de s’écouler et nous sommes maintenant en juin ! Catherine est ici depuis deux mois. Le temps parait long et en même temps tout va trop vite, c’est très étrange, et surtout, elle n’arrive toujours pas à dormir dans le camping-car, ou en tout cas à se sentir reposée. Vivement qu’on soit dans la maison! Il est vrai que sous notre hangar, les bruits résonnent, les grenouilles donnent l’impression d’être sous le camping-car et le coucou dans les toilettes.


En tout cas, les choses avancent, la première bonne nouvelle, c’est que nous avons des abeilles ! Début mai nous avons reçu un appel de mon oncle Christophe, il avait attrapé un essaim et si on le voulait, il fallait agir vite. Nous avons bien sûr dit oui…puis paniqué. Nous avons vite fait trouvé un endroit qui n’est pas trop loin ni trop près de la maison, faisant face au sud est et avec assez d’espace pour passer derrière la ruche pour la surveiller. Nous avons cherché dans notre tas de gravats les parpaings de la maison qui n’étaient pas cassés entièrement et les avons placé prêts pour Christophe et ma cousine Marion. 40 minutes après son appel, les abeilles étaient là ! Christophe était très content de l’emplacement et après avoir bien installé l’angle et la pente, Marion a transporté la ruchette. Après leurs précieux conseils, les voilà repartis et on espère faire de bonnes apicultrices !


Catherine a commandé sa tenue de protection (vereuse) et son enfumoir qui on l’espère arrivera bientôt et on doit préparer prochainement la ruche finale avec Christophe dans laquelle on devra transférer l’essaim pour qu’elles aient assez de miel pour l’hiver, avec tout ça, on espère avoir du très bon miel à vous faire goûter au printemps prochain !



Nous avons aussi malheureusement beaucoup de frelons (européens), et ça j’aime pas du tout ! (c’est prouvé qu’ils sont pas gentils ;) ) En plus, je ne peux plus mettre mon pull jaune qui est super confortable, on a donc fait plusieurs pièges, bon c’est surtout pour pas qu’ils attaquent nos abeilles. Pour le moment sans succès mais on vous tiendra au courant et on fera un petit article « Comment faire un piège à frelons » bientôt.


Nous avons aussi fait pas mal de travail autour de la maison, au jardin et aussi dans la maison. Beaucoup de choses à faire et si peu de temps, c’est quand même bien pratique de ne pas travailler en ce moment, je ne suis pas sûre qu’on aurait pu gérer autrement !


Les radiateurs sont en cours de ponçage et presque prêts pour la peinture, ils sont pas mal rouillés, et les 9 mois dans le fond du garage n’ont pas arrangé les choses. La semaine dernière, quatre d’entre eux ont déjà eu leur première couche de peinture naturelle à l’huile de lin. C’est assez différent d’une peinture normale et assez difficile de s’habituer pour être honnête, mais a vaut le coup et on est super contente du rendu ! On fera peut être une dilution sur la première couche des prochains 5 radiateurs qu’il nous reste à faire !


Nous avons aussi poncé et repeint les deus lumières extérieures devant la maison et réinstallées, et ça rend vraiment bien… Ces petites choses qui nous rendent heureuses ☺



Nous avons passé un peu de temps à enlever et trier tous les anciens cables électriques de la maison pour que papa puisse installer les nouveaux. Heureusement qu’ils sont changé car je pense que cela aurait été risqué de rester avec cette installation, surprenant d’ailleurs que mamie avec encore l’électricité vu l’état. Avec l’aide de mon oncle Dom, papa a quasiment finit de faire toute l’installation électrique de la maison. C’est un peu compliqué parfois car nous ne savons pas encore comment sera disposé la cuisine et la salle de bain, on doit donc prévoir plus que pas assez. Mais nous devrions être prêts pour quand le plaquiste arrivera. De son côté Catherine a décidé de nettoyer les murs et le grenier, car il y a plein d’insectes morts, de toiles d’araignées, un ancien nid d’abeilles avec toutes les abeilles mortes et même du miel! Elle a aussi enlevé les racines de lières qui étaient rentrées par-dessous les ardoises et qui abimaient la maison. C’est sûr qu’on ne laissera plus jamais grimper les plantes sur nos murs ! En tout cas à l’intérieur, ça fait quand même plus neuf une fois propre. C’était pas un boulot facile du tout pour Catherine (elle a mal à la mâchoire depuis pour avoir trop grincé des dents), je n’ai en plus pas pu l’aider, j’ai un certificat médical qui m’interdit d’approcher une araignée, même morte, allergies apparemment.



De leur côté les maçons on monté notre mur entre la salle à manger et le couloir, sans regrets on l’espère ! ils ont aussi rebouché pas mal de trous qu’il y avait dans les murs, et surtout ils ont fait enlevé les gravats devant la maison. Après 3 semaines de retard et d’attente, nous avons vu nos premières fenêtres apparaitre et notre porte d’entrée provisoire. Le plaquiste sera le prochain a arriver et le reste des fenêtres devrait aussi être bientôt là donc la maison va commencer à ressembler à quelque chose de nouveau et complet, on a hâte ☺



Coté jardin, j’ai installé une petite pépinière sur l’ancien hangar avec des parpaings cassés et des briques de la maison, il me manque plus que les vitres et on aura bientôt une petite serre. Mes semences sont donc en attente au soleil pour pouvoir être bientôt plantées. Catherine a fait son plan du jardin avec toutes les mesures de nos planches de culture, ça commence à ressembler à quelque chose mais nous n’en sommes qu’à la moitié du champ et les herbes poussent ! Il y a beaucoup de fruits aussi qui commencent à montrer le bout de leur nez et on a répertorié quasiment tous le verger et fait le plan de nos arbres, ainsi que ceux qu’il faudra tailler à la fin de la saison ou l’année prochaine. Il nous faudra tout de même identifier chaque variété de pommes, pêches, poires etc. On a aussi surtout mangé plein de cerises au passage, c’était un peu une course entre nous, les oiseaux et papa qu’on retrouvait sur une échelle dans l’arbre ☺ Il y a aussi environ une vingtaine de roses différentes et il y a des fleurs partout, c’est vraiment magnifique. Heureusement que l’on a l’application plantnet quand même pour nous aider à reconnaitre tout ce qu’on voit, il y en a tellement, mais on ne perd pas espoir de tout reconnaitre un jour.



Bien sûr, on a pas fait que travailler, nous sommes allé aux portes ouvertes de L’Arbre de Vie, un éco village et ferme permaculture à Maumusson. C’était vraiment cool et on a récupéré plein d’idées pour chez nous. On a aussi fait tous les vides greniers alentour possibles pour trouver nos luminaires pour la cuisine, sans succès. Heureusement, on a finit par faire une très bonne affaire sur Le Bon Coin, donc on est très contente. J’ai aussi réussi à vendre mon semoir agricole à un agriculteur bio du Bourg D’Iré, ce qui non seulement nous a fait une petite rentrée d’argent, on a bien besoin, mais en plus on a pu échanger sur notre projet et il m’a donné la liste de toutes les fermes bios qui forment une boucle autour de chez lui et qu’on peut faire en vélo, sachant qu’ils seraient partants pour ouvrir leurs portes aux écoles et aux particuliers. On ne pouvait pas tomber mieux.


Nous sommes aussi allé en vélo jusqu’à Combré pour aller découvrir un petit restaurant bio et local appelé Les Filles du Lavoirs, juste en face de l’étang. Il n’y a qu’un seul menu avec un plat principal et un dessert, c’était simple, très copieux, et en plus il faisait un temps magnifique pour manger dehors. Tout ça n’a pas aidé pour pouvoir repartir en vélo ! Mais peu importe, il faut absolument essayer ce resto si vous êtes dans la région.



Voilà, Nous voulons surtout vous dire merci à tous, vous qui nous encouragez et supportez avec vos messages ou votre aide. C’est en effet un passage assez difficile, pour toutes les deux, émotionnellement et physiquement, mais nous y arriverons. Vivre dans un camping-car n’aide pas sur le fait que l’on pense être en vacances et nous ne sentons pas encore chez nous, et ils faut se dire tous les jours que nous ne sommes pas en vacances ! Catherine a encore du mal à se dire qu’elle est en France pour toujours maintenant, et nous sommes entre deux au niveau de ses papiers.


Vivement Août qu’on soit dans la maison!!!

26 views

Recent Posts

See All

Details

Le Boulay 2

Le Bourg D'Iré

Segré en Anjou Bleu

49520, France

le_boulay@outlook.com

Join our mailing list

  • Facebook
  • Instagram

© Le Boulay