Search
  • Magali

Home Sweet Home

On prend souvent un peu de retard pour écrire nos articles, mais cette fois encore nous avons une bonne excuse ! Et oui, ce mois de novembre a été particulièrement difficile pour nous pour des raisons qu’on vous expliquera dans cet article. Donc nous attendions tout simplement la merveilleuse nouvelle de Catherine qui a trouvé un travail ! Elle a eu plusieurs entretiens et l’attente entre chacun puis le verdict final a été une torture pour elle, et pour moi aussi d’ailleurs ! Elle commence donc le 16 décembre en tant que « Technical writer» en télétravail pour Frontastic. Qu’est ce que c’est ? Bonne question, demandez lui ! Dans tous les cas, c’est ce qu’elle voulait faire, et après 8 mois sans travail, elle a hâte de commencer et de se faire une nouvelle routine et de nouveaux contacts, même si comme pour tout nouveau travail, cela fait un peu peur et c’est stressant au début.



Je vous ai dit qu’on a eu un mois difficile, mais nous avons quand même pu profiter d’un petit séjour à Londres, nos premières vacances, et oui on retourne à l’endroit qu’on vient de quitter, normal. Nos amis nous manquaient, pas mal de choses nous manquaient en fait, et j’ai eu mes « tax back », c’est lorsque l’on récupère notre trop payé d’impôts sur l’année lorsqu’on quitte le Royaume Uni. J’avais donc un petit chèque à encaisser en livre sterling donc pas le choix, enfin si, mais non, on va à Londres. Ca nous a fait d’abord très bizarre d’arriver à Londres, puis une fois dans les rues et dans le métro, ça nous a paru normal, comme si on rentrait de longues vacances. A part les magasins qui changent au bout de 6 mois et le fait que l’on ne pouvait pas retourner voir notre ancien appart (je me voyais mal sonner à la porte, même si on est passé devant !), tout nous est familier et c’est comme si on était jamais parti. Nous avons revu nos amis et avons même découvert de nouveaux endroits (merci Ferenc de nous avoir fait visiter le magnifique Sky Garden !), nous avons fait le plein de super bons burgers et bien sûr les brunchs, et sommes allées dans nos parcs et nos pubs favoris. C’est notre chez nous, mais une fois rentrées au Boulay, on s’est senties chez nous aussi…bizarre…


En rentrant, nous avons eu la mauvaise surprise de découvrir que les frelons asiatiques avaient fait un carnage dans notre ruche. Nos abeilles qui récupéraient tout juste de leur maladie se sont faites massacrées. Les frelons ne sont pas censés pouvoir rentrer dans les ruches grâce à la grille protectrice, mais là, on pouvait les voir rentrer et sortir. Catherine a sorti chaque cadre et tout était vide, elle pouvait juste apercevoir les cadavres des pauvres abeilles mortes dans le fond de la ruche. Sur celui du milieu, une petite poignée d’abeilles qui protégeaient la reine immobiles, soit mortes de froid car pas assez de chaleur dû au manque d’abeilles, soit mortes pas le venin des frelons ? En tout cas, cela nous a fait très mal au cœur de voir ça, d’abord un sentiment de les avoir laissé tomber, de ne pas avoir pu prendre soin d’elles, on se sent très coupable. Le fait même de se dire que la prochaine fois on fera mieux me fait me sentir mal comme si ce n’était que des « essais » alors que 50 000 abeilles viennent de mourir parce que des frelons ne sont pas allés dans nos pièges comme ils le faisaient cet été et que nous sommes parties 5 jours. Donc oui nous allons apprendre de nos erreurs et faire en sorte que l’année prochaine nous sauverons des abeilles et pas l’inverse !


Sur une note plus joyeuse, nous avons commencé à ouvrir nos cartons et à décorer la maison avec toutes nos affaires de Londres, et particulièrement le cadeau de départ de Catherine de NowTV qui montre Hampstead Heath, notre endroit préféré. La maison est maintenant encore plus notre Home sweet Home ☺



Dans la catégories des derniers gros travaux de rénovation de la maison, nous avons pu récupérer les plinthes en bois des anciennes chambres, les couper aux nouvelles dimensions, poncer, peindre et les réinstaller dans 2 chambres et dans le couloir, avec l’aide de papa et maman. Nous n’en avions pas assez pour finir la maison, nous avons donc opté pour une petite expérience que je n’ai pas pu trouver sur internet. Nous avons acheté des plaques de liège, Catherine les a découpées et peintes, puis je les ai collées au bas des murs. Le liège est réputé pour son isolation thermique et acoustique, même si certains le disent fragile, cela reste du bois et c’est naturel, le résultat est plutôt génial, donc à voir dans l’avenir si c’était un bon choix ! Il ne nous reste maintenant plus qu’une chambre à faire et les volets puis la rénovation de la maison sera finie. Les menuisiers nous ont apporté les barres en métal que nous avons peintes, il n’y a plus qu’à... La cuisine et le sol viendront l’année prochaine, chaque chose en son temps.


Nous avons trouvé sur le Bon Coin la plupart des lampes que nous voulions et avons commencé à installer quelques étagères, j’en avais rapporté quelques unes à la maison lorsque mon ancien restaurant au Pain Quotidien avait fait quelques travaux et s’en débarrassait, et la couleur du bois est parfaite. Donner en plus de la couleur à la maison fait beaucoup de bien, autant que d’avoir enfin un endroit pour ranger des affaires !



Après avoir paniqué deux jours avant d’avoir pris une mauvaise décision et changé d’avis une dizaine de fois, notre belle verrière a elle aussi vu le jour entre la cuisine et la salle à manger, bien que l’on perde en flexibilité dans la pièce pour manœuvrer les meubles etc, cela nous permet de fermer la cuisine pour atténuer le bruit et les odeurs. La VMC de la cuisine n’aura aussi plus d’incidence sur la cuisinière à bois, et puis la luminosité reste la même, et c’est trop beau ! Nous avons aussi fait installer une grande vitre dans la douche, et nous pouvons maintenant prendre une douche debout sans avoir peur d’éclabousser le muret en placo. Oh et pour ceux qui se posent la question…. Oui j’adore faire les vitres, ça muscle les bras après tout.


Catherine va toujours à ses cours de français et s’est même fait quelques amis là bas maintenant. Nous étions invitées pour un apéro avec tout son groupe ainsi que ses professeurs, chez Neils, à Nyoiseau et avons passé une très belle soirée, tout en français ! Nous avons aussi fait la connaissance de Carl et Suzan, bizarrement je les ai servi au restaurant et ai commencé à discuter avec eux, lorsqu’ils me disent qu’ils connaissent notre blog et notre projet grâce à Neils, qui prend les cours avec Catherine ! Que le monde est petit ! Nous avons visité leur ferme Blue Pig Farm le dimanche suivant. Carl s’occupe d’élever des cochons bio et s’est lancé dans l’agroforesterie et continue de tester de nouvelles méthodes. Suzan s’occupe du jardin en permaculture et elle aussi fait de nouvelles expériences au fur et à mesure. Ils rénovent aussi leur maison et il y a du boulot. Un peu comme nous ils apprennent petit à petit à force d’observation et s’adaptent pour obtenir un bien être maximum pour eux et leurs animaux. En tout ca je serais bien rentrée avec des bébés cochons car ils étaient vraiment trop mignons. Suzan nous a gentiment donné des pieds de fraises et des graines de panais pour l’année prochaine.


Malgré le mauvais temps, il a fallu tout de même continuer de travailler au jardin, car le grand moment de planter les arbres est arrivé. Il était prévu depuis l’année dernière de relocaliser certains arbres qui ne poussaient pas du tout au bon endroit, comme les 2 pêchers devant la fenêtre de la cuisine et le noisetier collé à notre gouttière. Heureusement le sol était facile à creuser mais la boue n’était pas vraiment drôle. Nous avons aussi taillé les pêchers car le temps va nous manquer en fin d’année et janvier lorsqu’il faudra qu’on s’occupe des pommiers et poiriers, plus le nouveau travail de Catherine. Nous avons aussi commencé à planter une haie le long de notre champ qui longe la route, il y a du boulot sur la planche.



La priorité pour cette semaine sera de poncer et préparer la grande table en bois de ma mamie qui nous servira pour le repas de noël, puis elle restera dans la salle à manger plus tard. La maman de Catherine arrive dans une semaine, et nous commençons seulement à décorer la maison, et oui décembre est là mais il est encore dur de se dire que noël arrive.

Nous voyons Décembre et l’année prochaine beaucoup plus positivement que Novembre heureusement. Bien que la perte de nos abeilles a été dure, nous sommes décidées et prêtes à recommencer à zéro et à retrouver une colonie au printemps. La recherche d’un travail et l’attente interminable pour Catherine est maintenant terminée ainsi que la peur d’avoir des soucis financiers arriver. Il y a aussi notre cagnotte en ligne qui n’a pas eu le succès espéré mais qui nous a montré un soutien sans faille de nos proches, qui nous motivent depuis le début, ils se reconnaitront. Et bien sûr ce petit obstacle ne change rien au fait que notre belle tiny house arrivera en fin de printemps 2020, mais il nous faudra un peu plus de temps pour préparer le paysage et les commodités.


Vous pouvez toujours nous suivre sur notre page facebook et instagram, et vos gentils commentaires nous font toujours autant de bien, mais n’hésitez pas à nous contacter personnellement aussi, que ce soit pour faire vos curieux, venir nous voir (ou juste la maison), et bien sûr si vous vous sentez une envie de jardiner et de bricoler vous êtes les bienvenus pour prendre un bol d’air ☺


See you soon !

22 views

Recent Posts

See All