Search
  • Magali

Un Magnifique Mois D’Août

Revenues de nos belles vacances en Ecosse avec ma nièce Lallie où nous avons pu tester deux nuits dans un Pod, nous arrivons ce dimanche matin bien fatiguées à Châteaubriant pour célébrer les 35 ans d’Aurore. Et apparemment une bonne partie de la famille est de la fête aussi ! Allons-y et démarrons ces vacances sur les chapeaux de roues !

Il fait déjà très beau et chaud, maman nous a fait un superbe repas comme d’habitude avec des courgettes et du canard et je peux enfin déguster mes premiers pâtés aux prunes !!!! Ah que j’aime le mois d’août !!! De jouer avec les cousins dans la piscine comme si on se voyait tous les jours et rigoler en jouant au mölkky avec tout le monde qui participe, ça fait quand même un bon gros point sur notre liste des pour et contre que l’on dresse sur notre retour en France.

Lundi et c’est déjà la dernière journée à partager avec Aurore, Mickaël et les filles. Nous avons eu la chance d’aller nous baigner tout l’après midi dans la piscine couverte de la sœur de Mickaël. Entre détente et jeux d’eaux, des journées comme ça on en voudrait tous les jours !

Mardi et c’est déjà les au revoir, ne sachant pas quand nous nous reverrons, même avec l’habitude, c’est toujours triste.

Nous sommes ensuite partis avec les parents au Boulay et avons commencé à travailler. Objectif du jour, enlever toutes les plinthes dans chaque pièce de la maison pour pouvoir les réutiliser plus tard. Objectif atteint, nous avons aussi pu stocker plus de cartons, et la maison continue de se vider. Papa a aussi commencé à démonter les éviers, donc pas mal de choses d’accomplies.



Mercredi, enfin, on a pu déguster les chichis du marché ! Pour ceux qui ne savent pas ce que c’est, un chichi est un gros churros avec du sucre dessus, en tout cas au sucre c’est mon préféré ! Et les chichis de Châteaubriant, ils sont sacrés ! Ensuite nous sommes allés manger avec les parents chez Christophe et Véro, car Christophe s’est proposé de montrer à Catherine comment récolter du miel sur sa ruche. Il y a quelque temps Catherine avait fait une formation sur la production de miel et elle adore ça. D’ailleurs je crois que je n’ai pas le choix sur le fait que nous aurons des ruches au Boulay. Bizarrement si elles sont loin ça ne me dérange pas plus que ça, du moment qu’elles ne viennent pas sur moi ! Bon on a tout de même eu quelques incidents, des abeilles sont rentrées sous la combi de Catherine, elle s’est faite piqué sur la cuisse, moi sur la paupière (heureusement ça n’a pas gonflé !), et certaines étaient coincées dans nos cheveux et papa a du nous les enlever, c’était quand même un peu effrayant sur le coup mais après on en a bien rigolé. A notre retour, on s’est tous essayé à la récolte et nous avons pu y goûter et en ramener chez nous. Et devinez quoi… il est franchement délicieux !


La soirée s’est finie sur un bon repas et une partie de wisk (partie de cartes qui stresse à fond).

Le lendemain nous sommes retournés à la maison avec les parents, et pendant que papa bricolait, nous avons passé au peigne fin tous les papiers que contenait le bureau que nous avions déménagé à notre dernière visite. Entre autre papiers importants sur la maison, nous avons aussi trouvé quelques perles rares des résultats d’école de papa, et surtout on a bien ris sur les commentaires des profs. Il y aussi quelques papiers anciens qui pour moi auraient toutes leur place dans un musée, mais je ne sais pas trop encore quelles démarches je devrais faire pour ça, il faudra que je me renseigne. Si vous avez une idée, je suis tout ouïe.

Dans l’après midi nous avons commencé à arracher les mauvaises herbes devant la maison et sur le côté, pour pouvoir donner l’accès aux artisans. Nous avons d’ailleurs trouvé un hérisson mort, ce qui m’a fait mal au cœur car je venais de découvrir récemment qu’ils étaient menacés et j’avais recherché comment essayer de leur donner un meilleur environnement. La France va-t-elle sauver ses hérissons ? | Eco(lo)

Puis nous avons enfin pu enlever avec le tracteur tous les gros trucs qui encombraient les alentours de la maison : la grosse bassine en métal pleine de fleurs dans notre entrée, la table en ardoise avec ses pieds en anciennes buses en béton, et pour finir le gros pneu de tracteur derrière la maison avec des rosiers et arbres dedans… Bref ça a envoyé du lourd ! Bien sûr on essayera de réutiliser un maximum ces éléments dans le futur et comme on dit, the sky is the limit pour notre imagination! Pour l’instant on dirait plutôt qu’on ne fait que tout bouger toutes ces affaires un peu plus loin et c’est embêtant…


Pour finir notre journée, j’ai (encore) du nettoyer tous les vélos à la souffleuse, et encore, toutes les toiles d’araignées bien épaisses ne voulaient pas partir ! Sachant bien sûr qu’elles seront revenues demain, je me dis que je prépare toutes les araignées psychologiquement à mon arrivée, pour qu’elles puissent aller ailleurs, une espèce de bataille de territoire entre elles et moi, et je suis en train de perdre…

Ce soir nous avons rendez vous à la banque pour changer notre assurance maison, la changer de maison secondaire à maison principale, pour commencer, puis nous devrons la changer encore une fois les travaux faits, puis une fois tout emménagée… Nous allons devenir meilleurs copines à force de nous voir !

Vendredi a été une grosse journée, nous avons coupé quelques noisetiers qui étaient trop gros pour faire notre palissade mais que nous pourrons utiliser en piquet. Et papa à couper certains arbres morts qui devraient laisser place à de nouveaux situés à des endroits plus propices. Sachant que cet hiver nous n’aurons pas besoin du bois, c’est une belle avance pour lorsque nous n’aurons pas le temps d’en faire l’année prochaine. Pas la plus intéressante des journées, mais j’imagine que cela fera partie de notre quotidien bientôt.


Puis Françoise et Katy sont passées nous voir et nous revitaliser en pâté aux prunes, ça faisait longtemps ! Katy a pu toucher les bébés lapins trop mignons. Le lendemain c’est à notre tour d’aller chez Philippe et Françoise, pour voir Carole et Maxence qui démarrent tout juste leurs vacances.


Ce matin là j’ai eu le temps et la chance de récolter une grosse poignée de basilic dont j’avais planté les graines cet été et papa et maman les ont arrosé jusqu’à mon retour. Moi qui avait jusque là une demi douzaine de pieds à Londres depuis quelques années et les avait laissé mourir l’hiver dernier, j’étais super contente de voir qu’ils poussaient dix fois plus en France, et j’ai pu faire une bonne dose de pesto pour faire goûter à tout le monde.



En fin d’après midi, Catherine et moi sommes retournées à la maison pour finir de ramasser le bois et faire d’autres cartons. Papa et maman sont partis à Angers voir mon oncle Daniel et ma tante Marie France, qui malheureusement ont eu un accident pendant leurs vacances en Sicile et l’ont échappé belle. Puis nous avons balayé le hangar 1 et tout jeté sur les mauvaises herbes autour du bâtiment pour les étouffer, au lieu de les brûler comme les gens en ont l’habitude. Expérimentation dont on verra les résultats à notre prochaine venue.


Dernière matinée avant notre vol, et nous n’avons pas pu finir tout ce qu’on voulait hier donc retour éclair au Boulay avec papa pour finir nos cartons et les ramener chez les parents jusqu’à notre retour.


La semaine qui était pourtant longue est passée très très vite ! Mais heureusement on a pu faire plein de choses, et surtout se baigner dans la piscine, signe de bonnes vacances pour moi! Pour le projet, nous accomplissons petit à petit tout ce que l’on doit faire avant les travaux et nous sommes sur la bonne voie, même si le reste dépend de notre architecte et cela va beaucoup moins vite ! Si seulement on pouvait faire toutes ces choses soi même et ne dépendre de personne !

Quelques semaines de travail à faire et nous serons de retour en septembre pour une nouvelle mission ! Au programme 1er rendez-vous Tiny House! Quelles couleurs pour nos fenêtres, volets et portes, et rendez-vous avec l’architecte pour (on espère) des plans finaux ! Alors à bientôt !

13 views

Recent Posts

See All

Details

Le Boulay 2

Le Bourg D'Iré

Segré en Anjou Bleu

49520, France

le_boulay@outlook.com

Join our mailing list

  • Facebook
  • Instagram

© Le Boulay